Actualités 

 

Dernière modification : Janvier 2009

Note : pour les informations générales, cliquer sur la case "actualité" à la page d'accueil du syndicat libéral.

Janvier 2009

Les RH Stib confirme que la KBC sera notre nouvel assureur hospitalisation. Quelques précisions sont données sur les nouvelles conditions de la couverture. Mais le contrat n'est pas diffusé.
Les pèlerins affluent à Bruxelles pour les rencontres de Taizé. Le métro peine à absorber ce public nombreux et supplémentaires. Les responsables décident d'appliquer à cette occasion le système sans planchettes. Les conducteurs de la ligne 1 peuvent à cette occasion constater les catastrophes que l'abandon des planchettes cause.

Décembre 2008

La Direction métro et les permanents se rencontrent sans qu'un seul délégué soit présent. La note d'introduction du plan Move à l'exploitation métro est diffusée. Les délégués du matériel roulant n'acceptent pas les propositions patronales.
Lors d'une réunion TBM au syndicat libéral, les délégués stations expriment leur opposition aux dispositions nouvelles voulues par la Direction. Au cours de la même séance, les délégués tram, en particulier de l'avenue du Roi signalent que leur hiérarchie ne tient pas ses promesses et que la tension monte parmi les conducteurs.
Les délégués apprennent lors de cette réunion que la Direction Stib cherche un nouvel assureur hospitalisation. Certaines conditions du contrat initial seront changées.

Novembre 2008

Lors de la réunion trafic métro, les délégués métro refusent unanimement l'essai Move voulu par le Mouvement métro. La hiérarchie rompt tout contact avec les délégués de base.
La hiérarchie fait saisir les urnes que des militants syndicaux avaient introduites sur le réseau métro. Ces objets "séditieux" ne bénéficiaient pas d'une autorisation de la hiérarchie métro.

Octobre 2008

Le 7 octobre 2008, le plan move est dévoilé aux délégués conducteurs métro. Deux permanents sont présents. La hiérarchie mouvement métro se veut très sûre d'elle.

Septembre 2008

Une nouvelles agression se produit à Baudouin. Certains veulent une réaction immédiate, car malgré les promesses patronales, la sécurité n'est toujours pas assurée sur ce tronçon. Un délégué téléphone à son permanent. L'incident est étouffé.

Février 2007

On apprend qu'un conducteur métro est atteint de tuberculose. Contrairement à ce qui s'était passé dans un cas similaire deux ans plus tôt, les agents ayant été en contact avec le malade ne sont pas avisés individuellement. Une liste a été établie mais a été envoyé au FARES (Fonds des affections respiratoires) sans spécifier que beaucoup de personnes de cette liste ne travaillent que le soir, alors que les équipes du FARES ne viennent que le matin sur le réseau.

Décembre 2007

Suite à de nombreux incidents, parfois graves, entre Baudouin et Beekkant, les délégués métro s'impatientent et menacent de ne plus desservir les stations dangereuses. Une réunion est organisée le 20. La Direction y propose des "pistes". On verra une augmentation de la présence humaine quelque temps, mais les actions à long terme ne seront pas développées.

Novembre 2007

Le jeudi 15 La réunion trafic métro (résumé ici)  ne débouche sur rien de très intéressant. Le mouvement métro refuse d'appliquer l'avis remis par le délégué SIPPT au sujet des reflets persistants sur la pare-brise des boas. Il rejette pareillement la conclusion de l'Inspection du travail au sujet des intervalles de repos. Les mesures concrètes pour maintenir l'ordre entre Baudouin et Beekkant sont très insuffisantes.
Les jours précédents la réunion, le nouveau rapport du délégué SIPPT est transmis à l'équipe bleue métro. On y lit que deux des trois conducteurs consultés se plaignent encore fort des reflets dans le pare-brise.
Début du mois, notre collègue E. M. reçoit une réponse intéressante de l'inspectrice au sujet de sa plainte contre le manque de repos (moins de 11 heures entre les services). La Stib a reconnu ne pas être en ordre à ce sujet et s'est engagée à faire le nécessaire.

Octobre 2007

Les mesures prises en fonction du rapport du délégué SIPPT (voir ci-dessous en septembre) se révèlent insuffisantes. Les plaintes principales concernent la persistance de reflets très gênants dans le pare-brise.
Le tronçon Beekkant-Baudouin est le théâtre de nouveaux incidents avec les bloqueurs de portes.
En fonction principalement des deux problèmes ci-dessus et aussi des difficultés persistantes sur la ligne 2, une réunion trafic métro est demandée.

Septembre 2007

Les premiers boas sont mis en exploitation avec une paroi de séparation ne comportant que des aménagements insuffisants contre les problèmes signalés. À la demande de notre délégué permanent CGSLB, un spécialiste du Service interne de prévention vient examiner la situation et fait un rapport verbal.

Août 2007

Après l'avoir retardé fortement, le mouvement métro organise la dernière réunion paroi "boa". André Maille demande la prolongation des bandes sombres sur les côtés mais se heurte à un refus catégoriques. La hiérarchie n'accepte que deux aménagements minimes.

Juillet 2007

Une réunion se tient le trois à Delta(Résumé ici) et on visite un boa, équipé de bandes sombres sur la paroi. Des aménagements seront encore nécessaire, car plusieurs défauts de ce système sont signalés par les délégués

Mai 2007

31 mai La réunion annoncé (résumé et accord ici)  débouche principalement sur un accord entre les délégués métro d'une part, la Direction métro, les SPR et l'administration métro d'autre part.
Mi-mai On annonce une réunion trafic métro, centrée autour de la paroi M6. Les demandes des conducteurs quasi-unanimes sont entendues par la CGSLB métro, qui rédige un préavis de grève (date proposée le 4 juin) et consulte les autres délégués à ce sujet. Après de longues discussions, seul un délégué CGSP prendra le risque d'y apposer son nom à côté des signatures CGSLB. Le document est envoyé quelques jours avant la réunion décisive. Lors du trafic métro, après de longues tentatives dilatoires, notre Directeur acceptera pour la première fois (par écrit) que des alternatives à la transparence soient essayées et que la décision finale soit prise par consensus. La solution proposé par le permanent CGSLB semble tenir la corde.

La CCT 2007-2008 est entérinée par les signatures des parties concernées lors d'une séance de la commission paritaire.

Avril 2007

Les syndicats menacent d'une grève générale à la Stib le 20 avril. Après plusieurs séances de négociations serrées, il obtiennent une augmentation de 30 euros avec effet rétroactif au premier janvier, le maintien des conditions précédentes de prépensions (sauf modifications légales) et l'abandon des revendication patronales.
Lors des diverses assemblées générales tenues dans les trois syndicats de la Stib à cette occasion, les délégués métro demandent de joindre la revendication concernant la paroi M6 au cahier général. Deux des organisations syndicales comprennent cette demande mais répondent qu'il faut la défendre en dehors du cadre de la CCT car lorsque un cahier est déposé pour une CCT, on ne peut pas le modifier en cours de négociations. La troisième organisation ne manifeste aucune compréhension envers ce problème.
Malgré l'annulation du préavis général après conclusion d'un accord, une grève éclate au dépôt de Haeren, d'abord chez nos collègues du gardiennage. Suite à cette action, un syndicat rédige une note concernant le comportement de ses délégués de la base à la Stib. Ils ne peuvent plus préparer d'actions et ils doivent s'écarter des groupes de grévistes si l'action en question n'est pas soutenue par leurs permanents.

Mars 2007

Février 2007

On modifie les graphiques métro en fonction de l'adaptation de la ligne 2 pour accueillir dans le futur des rames U5.

Janvier 2007

Lors de la permanence syndicale mensuelle, les délégués CGSLB distribuent le premier n° de l'Info de l'exploitation. Ce magazine se veut un pont entre les différentes parties de l'exploitation et, en effet, on y trouve des sujets concernant les conducteurs de chacun des trois modes. On y rappelle les péripéties de Romme et on y affirme l'opposition du syndicat libéral au projet "Drivers 2" dans sa forme actuelle.
Les travaux à Delta entraînent de multiples inconvénients pour les conducteurs. Le bouquet est l'impossibilité de remonter de la remise métro vers la salle de recettes le soir du 26.
L. Bioul organise un drink pour annoncer la transformation de la direction métro en B U Métro. La modification principale est l'intégration du matériel roulant métro dans cette entité. On apprend également que les rentrées ont couvert en 2006 88 % des frais du métro (sans tenir compte toutefois de l'amortissement des investissements les plus lourds).
Les promoteurs de la pétition contre la transparence de la paroi des futures rames M6 font leurs comptes. 194 signatures ont été recueillies.
D'autre part, la réponse du ministère est enfin arrivée. L'attaché de cabinet conseille de s'adresser à l'autorité suprème de la Stib.

Décembre 2006

Trafic métro (19 décembre)
Cette réunion a surtout permis de percevoir le désaccord profond entre la hiérarchie et les conducteurs au sujet de la transparence voulue par la Direction de la paroi entre l'agent et les clients dans les futures rames. Voir le  résumé ici .

Partie remise (15 décembre)
Quelques délégués projetaient de se rendre chez le ministre chargé des transports publics bruxellois afin de lui remettre la pétition contre la transparence de la paroi conducteur-passagers dans les futures rames.
Faute d'accord du ministre et prenant compte du retard de plus en plus grand pris par la livraison de ces boas, cela se fera plus tard. Plusieurs délégués craigne qu'une grève soit nécessaire pour faire comprendre à la Direction le refus total de cette dangereuse vitre.

Zones, roulements et horaires (12 décembre)
Le 12 décembre, quelques délégués syndicaux (trois couleurs) ont rencontré plusieurs responsables administratif métro. La réunion avait deux buts.

  1. Eclaircir la notion de plages horaires et limites de chacune de celles-ci, en vue de la prochaine demande annuelle des agents métro pour choisir leurs zones, horaires et roulements.
  2. Insérer ces précisions et d'autres aménagements dans le texte du plan Romme et dans le recueil des règles administratives métro.
Réunion mode tram (11 décembre)
De multiples problèmes sont évoqués et les modifications du réseau tram prévues pour avril 2007 sont présentées. Voir le  résumé ici.

Novembre 2006

Insécurité dans les transports publics
Un seul délégué métro, Mustapha El Houari, était invité à la table ronde sur la sécurité le 30 novembre.
Peu d'échos ont filtré de cette journée. Voici les enseignements de cette journée, tels que les a notés Xavier Muls , le secrétaire régional de la CGSLB chargé (entre autres) des transports publics.
  1. Une meilleure collaboration entre tous les niveaux de pouvoir (Région-Police-Magistrature)
  2. Une amélioration de la prévention contre la violence par des actions auprès des usagers des transports en commun.
  3. Une amélioration de la formation du personnel Stib pour faire face à cette violence.
  4. Une amélioration de la présence de personnel sur le réseau Stib par l'engagement d'accompagnateurs, d'auxiliaires de prévention et d'agents de contrôle et de prévention.
  5. Une amélioration des moyens technologiques pour lutter contre la violence (caméras...)

Octobre 2006

Nouvelles CCT
Les trois syndicats et la Direction ont signé le 24 trois nouvelles conventions. Les anciens systèmes "Cri" (Supplément en cas d'incapacité de travail prolongé, à l'exception des accidents de travail qui font l'objet d'une législation spéciale) et "Cratub" (Pension complémentaire) sont repris par Ethias et modifiés. Les modifications incluent la disparition de différences de traitement entre certaines catégories d'agents.

Métro
Une délégation métro a pu visiter le prototype des futures rames M6 à Valenciennes le lundi 2. Saïd Zahmidi et Jean-Pol Vilain en ont ramené quelques photos. La séparation entre conducteurs et voyageurs est toujours transparente, malgré les propos de la Direction qui s'était engagée à un suivi paritaire de cet important aspect de la sécurité.
Rien au cours de cette visité n'a pu faire croire que l'origine du retard de livraison est dû à des moteurs qui auraient brûlé.

Septembre 2006

Métro
Les délégués sont fort déçus par les réponses de la hiérarchie aux problèmes des conducteurs, exposés lors de la réunion du 12 septembre. Les 6 représentants (trois couleurs) signent un préavis. Sur le conseil d'un permanent, ils en placent le terme au 25 septembre, cinq jours après la nouvelle réunion, convoquée pour résoudre les problèmes non résolus par la première.
Cette deuxième rencontre, tenue le 20 septembre aboutira à des engagements plus acceptables de la hiérarchie. Certains points ont été malheureusement négociés au niveau Stib et nous ne pouvons plus améliorer les mesures convenues à leur sujet. Beaucoup d'engagements importants de la Directions, avancés lors de cette réunion du 20, ne peuvent être réalisés que dans des délais variant de plusieurs jours à plusieurs années. En conséquence, les délégués jugent prudent de ne pas retirer leur préavis et de notifier sa suspension à la Direction.

Quelques-un des engagements pris par la hiérarchie lors de cette réunion :


Surface
Une agression très violente sur un conducteur bus de Delta entraîne une grève. Suite à celle-ci, la Direction promet plusieurs améliorations.


Mais les agressions sur les conducteurs tram se multiplient encore pendant plusieurs semaines, en particulier sur les lignes de l'avenue du Roi. Une grève s'ensuit le 25 septembre. Les syndicats la reconnaissent mais refusent de la soutenir au-delà du premier jour.
 

Fin juin 2006

Le Syndicat autonome des conducteurs de trains annonce une grève à la SNCB. Il ne s'agit pas d'une branche d'un des trois syndicats mais bien d'une ASBL crée par des cheminots de la SNCB.
Une action juridique a été entamée il y a plusieurs années contre le système belge qui empêche cette organisation d'être présente aux négociations sociales. Cette disposition législative est considérée par certains légistes comme contraire aux disposition européennes en la matière.

Conseil d'Entreprise juin 2006

Un délégué a montré à l'assemblée une planchette tram comportant la mention "pause repas non-payée". Nous attendons les explications de la Direction pour cette incroyable insertion.

15 juin 2006

Les conducteurs métro ont la surprise de lire dans un article de la Dernière Heure ce qui pourrait paraître comme la méthode patronale pour résoudre le problème d'effectif (voir article ci-dessous) conducteurs métro : l'automatisation des rames en... 2015. En conséquence, les agents ne seraient plus nécessaires et seraient dirigés vers une structure chargée de leur trouver une nouvelle affectation.
Les conducteurs doutent très fort de la possibilité d'automatiser entièrement leur fonction. Les lignes qui fonctionnent à l'Étranger suivant ce principe sont conçues spécifiquement dès l'origine : tant les stations que le matériel doivent être créés en fonction de l'automatisation.
Ces déclarations du Directeur général à la presse ne serait-elle en fin de compte qu'un moyen d'intimidation vis-à-vis des conducteurs ? À suivre...

13 juin 2006

Cette date aurait dû être celle d'une réunion trafic métro. On y aurait discuté des problèmes d'effectif conducteurs à Delta. Mais elle a été annulée... par manque d'effectif (situation trop négative pour libérer les délégués). Cette remise démontre mieux que toute discussion la vérité de l'affirmation syndicale : on a trop tardé à engager des conducteurs métro !

370 - 25

Cette soustraction donne 345, c'est-à-dire le solde des jours de repos entre le dépôt Delta métro et les conducteurs. Certains conducteurs doivent des jours, pour un total de 25 et la Direction en doit un total de 370. Ces chiffres sont établis selon les listes transmises par l'adminisration Delta le 10 mai 2006. Bien sûr, une partie de ces comptes est due aux changements de grille annuelle. Mais la majorité est la conséquence de l'emploi des "CT récup" pour résorber les "anciennetés" de l'année passée.

CPPT mai 2006

On aurait dû en parler à la réunion mensuelle de la Commission de prévention et protection au travail : il y a bien de l'amiante dans des trams. Les photos prises par Marc Vrebos montrent bien, par exemple celle-ci, prise lors des travaux... de désamiantage de ces véhicules. Aux dernières nouvelles, le sujet n'a pas été abordé au CPPT de mai. Mais ce n'est que partie remise.
En tout cas, cela jette un sérieux doute sur les affirmations de la Direction concernant l'absence d'amiante dans les véhicules et les installations.

14 mai 2006

Licenciement de délégués
Un jugement est intervenu concernant le litige entre Xavier Grégoire, délégué licencié en mai 2002, et la Stib. Contre la jurisprudence, la cour a validé l'interprétation patronale et débouté notre ex-collègue conducteur métro. Le syndicat libéral soutient notre collègue pour introduire un appel.
Michel Mosselman, délégué CGSLB bus Delta, a vu son licenciement annulé pour vice de forme.
Manifestement, la Stib cherche à diminuer la résistance syndicale par tous les moyens.

Reconversion
Une proposition de Convention collective est présentée pour définir à quelles conditions un agent inapte pourrait obtenir un poste de reclassement.

Trafic métro
Vous constaterez à la lecture du  compte-rendu que la réunion a été chargée. Mais aucune avancée notable n'a été obtenue.

29 avril 2006

Action " sensibilisation à la sécurité" à l'exploitation métro
Dès le début de celle-ci (le 18 avril), nous avons constaté qu'attendre l'évacuation complète par les voyageurs de la zone d'embarquement avant de démarrer provoquait un retard, en heure de pointe, de plusieurs minutes par tour. Cette conclusion a été envoyée aux responsables en leur ajoutant qu'il fallait choisir entre :
- Ajouter du temps aux trajets (donc diminuer la vitesse commerciale) pour laisser attendre le complet dégagement de la zone d'embarquement.
- Informer nos usagers des inconvénients de certains comportements, trop fréquemment constatés lors de l'embarquement.
- Attendre un nouvel accident.

Nous n'avons pas eu de réponse. La Direction semble se contenter d'ajouter, dans quelques stations à certaines heures, un agent de stations pour compléter la vision du conducteur sur ses voyageurs.
Il se tiendrait fréquemment des réunions à la Direction (avec peut-être la présence de permanents syndicaux) au sujet des problèmes actuels métro. Nous ne recevons aucun écrit sur ces rencontres... Devons-nous en tirer la conclusion que la Direction est sourde à nos arguments contre sa focalisation sur les présences dans le poste de conduite et continue à voir dans ces tracasseries administratives la réponse aux problèmes de sécurité ?

Certains militants, dont l'éditeur de ce site, pensent que seul un arrêt de travail peut amener notre hiérarchie à écouter nos objections et revendications. Une liste des problèmes urgents et des promesses oubliées par le patron a été remise vendredi à Delta. Les délégués métro CSC (verts) et CGSLB (bleus) espèrent une coordination avec nos partenaires de la CGSP.

Sécurité au travail au tram
Marc Vrebos (en bas à gauche de l'image), conducteur à l'avenue du Roi et délégué libéral (CPPT + CE) a saisi un agent du matériel roulant dans une situation périlleuse :

Il n'a pas pu obtenir du chef de ce réparateur qu'il fasse appliquer les précautions prévues pour les travaux sur pantographes. En conséquence, il a introduit une réclamation auprès des instances compétentes.

Hygiène
Marc a également visité, en compagnie de Linda Jacquet (OMC) et Abdel Touimi (métro) les toilettes et douches dans plusieurs lieux de travail. Les photos ramenées par ces trois délégués libéraux ne figurent pas ici. Nous savons tous à quel point certaines installations sanitaires ne méritent pas cet adjectif, mais il faut souvent prouver les faits par l'image aux responsables qui les nient.

Protection des délégués
L'arrêt du tribunal de travail dans le procès opposant Xavier Grégoire, licencié en 2002, à la Stib est tombé. Contrairement à la jurisprudence, il a donné raison à la Stib, qui prétendait que l'ex-délégué libéral n'était plus protégé au moment de son licenciement (pour absentéisme). Le coeur de l'argumentation patronale (validée par le jugement) revient à nous faire croire qu'il faudrait écarter certains mots d'une loi lors de l'application de celle-ci...
Notre collègue du bus Michel Mosselman a été licencié récemment. Les pièces maîtresses du dossier à charge sont trois plaintes (mineures) de voyageurs en deux ans. Le fond du conflit est en fait une visite de ce délégué libéral au contrôle technique pour s'informer sur la conformité des véhicules Stib. Plusieurs délégués, y compris d'autres syndicats, se déclarent solidaires. Le cas a été évoqué lors d'un recours vendredi. Nous attendons le verdict.
Bref, il semble que la Stib mette tout en oeuvre pour se débarrasser des militants syndicaux. Carotte ou bâton, peu importe pourvu que l'on déforce la défense des travailleurs.

8 avril 2006

Quelques nouveautés en matière de règles de promotion ont été signées entre la Direction générale et les syndicats ces derniers jours. Il deviendrait possible de présenter un examen avant d'avoir rempli les conditions de promotion. La règle générale pour accéder à une place de gradé deviendrait 5 ans dans la Société dont un minimum de trois dans la fonction.

13 février 2006

Le résumé du trafic métro du mois de janvier est disponible. De nombreuses questions posées par les délégués au sujet de l'administration sont restées sans réponses concluantes. Nous devrons donc envisager d'autres méthodes de résolution des problèmes qu'une réunion trafic métro où l'on survole les sujets.

Nous attendons les suites de l'enquête menée au sujet de l'accident ayant entraîné la mort d'une voyageuse. Assez étrangement, plusieurs personnes étrangères au métro ont pu voir (à Haeren) les images enregistrées par la caméra à De Brouckère, mais pas les délégués métro, ni le chef mouvement métro.

Les responsables métro à Delta envisagent d'infliger deux jours à pied à deux conducteurs et de faire quitter le métro à un troisième. Motif : altercations avec une gestionnaire de réseau (la même pour les trois). La pression disciplinaire exagérée serait-elle la seule réponse concrète de la hiérarchie au malaise actuel ?

15 janvier 2006

À l'état

Les discussions à la Commission nationale du travail doivent bientôt déterminer les métiers lourds, donnant droit à la prépension avant 60 ans. Le gouvernement a publié il y a quelques semaines un communiqué donnant quelques indications sur le contenu des arrêtés royaux en préparation (indépendamment des travaux de la CNT prémentionnés). Rien n'est dit dans le communiqué gouvernemental au sujet d'un éventuel report des nouvelles limitations à la prépension pour notre secteur.

À la Stib

Le programme SAP continue de tout saper à la Stib : la gestion des congés, et le moral des agents (qui reçoivent des décomptes fantaisistes), des informaticiens (qui doivent boucher les failles) et des gestionnaires dans les dépôts (qui n'ont pas encore les notes nécessaires à l'application de toutes les modalités).

Au métro

Le rapport du dernier trafic métro est disponible ici. Nous sommes intervenus pour accélérer la mise en oeuvre de quelques promesses la hiérarchie faites lors de cette séance du 21 décembre dernier. Voici quelques réponses du grand responsable à Delta.
Le responsable des roulements, Thierry Boeckmans, a procédé aux permutations annuelles de roulements. Mais il doit encore différer la permutation annuelle de zones, car il n'a pas encore reçu le nombre de services sur la 2, à partir du déménagement à Simonis. Ce transfert est maintenant prévu pour la fin février.
 

17 décembre 2005

Les chefs métro ont fixé au 21 décembre le prochain trafic métro. Les délégués CGSLB (syndical libéral) et CSC (syndicat chrétien) ont transmis à la hiérarchie  leurs points pour cette réunion.
Beaucoup d'autres points auraient mérité d'y figurer, mais il aurait fallu plusieurs jours de réunion pour les discuter tous.

17 décembre 2005

Les bons de légitimation et les tickets-restaurants seront distribués le 22 décembre. Voici les dessous du bon de légitimation .

11 décembre 2005

Fabian Roels, dynamique délégué libéral à l'exploitation tram, nous communique les résultats de l'enquête "drivers 2" à l'avenue du Roi. Il apparaît que les conducteurs désirent généralement conserver les roulements actuels en ce qui concerne l'alternance jours de travail-congé mais souhaitent majoritairement travailler par tranche horaire choisie. Les premiers choix, dans cette perspective, se sont portés essentiellement sur les matins et les nuits, et les seconds sur les après-midi. La hiérarchie juge ces résultats compatibles avec l'adoption du principe des tranches horaires individualisées.

2 décembre 2005

La cour de justice Européenne a critiqué le 22 novembre certaines nouvelles dispositions allemandes concernant les contrats de travail des salariés âgés. Pourrait-elles également déclarer discriminatoires certaines dispositions du "pacte de solidarité entre générations" ? Ce n'est pas impossible...

2 décembre 2005

Voici les dates des examens linguisitques 2006, nécessaires pour passer à l'effectif.
 

Première session Deuxième session Troisième session
Date limite d'inscription 03 février 28 avril 29 septembre
Date de début de session 06 mars 29 mai 06 novembre

1er décembre 2005

Déconfiture des syndicats à la RATP :
Provoquée par la direction de la CGT, une grève avait réunis les 8 syndicats. Elle a finalement échoué parce que les conducteurs n'ont pas suivi les organisations. Finalement, les syndicats ont dû accepté une prime de 120 euros alors qu'ils avaient rejeté le montant précédent de 160 euros.

27 novembre 2005

Marc Vrebos, dynamique délégué libéral au dépôt de l'avenue du Roi, nous transmet plusieurs photos du premier tram 3000. À la disposition des amateurs sur le présent site, deux photos (les plus "illustratives", pas les plus artistiques) montrent l'ensemble du véhicule et le poste de conduite.

25 novembre 2005

Un message de Guido Van Hecke, délégué libéral employé, nous apprend que les métiers de conduite transports publics sont retirés du "contrat de solidarité entre générations". En conséquence, les CCT Stib concernant les prépensions seraient encore valides plusieurs années.

17 novembre 2005

Après de multiples retards, 2 assistants-dépôt sont détachés vers les antennes : Aziz Moussaïd à Beekkant et Philippe Fichaux à Simonis. Sur la ligne 2, l'assistant dépôt annonce sa présence entre 7 et 14 h. Reste à connaître les jours d'ouverture de ces "guichets sur ligne".

Il avait été prévu que les travaux à Simonis commenceraient le 14 novembre et dureraient un mois (d'après le SPR ligne 2). Les responsables des travaux promettent maintenant à notre chef administratif la fin des aménagements pour le 15 janvier.
À Delta, toutes les parties concernées sont d'avis d'appliquer les changements de zones (et de roulements) uniquement lorsque le local conducteurs de Simonis sera prêt.

5 novembre 2005

De France, nous aprenons qu'une grève dans les transports publics a dû s'arrêter sur décision judiciaire. Huit syndicats menaient l'action depuis un mois contre un projet de privatisation des transports publics marseillais. Le tribunal a qualifié cette grève de "politique" et donc d'illégale à ses yeux.
Le droit des travailleurs à se défendre est mieux respecté chez nous : aucune décision de ce genre n'a jamais, à notre connaissance, prise par un tribunal du travail.

31 octobre 2005

Nous recevons quelques notes issues de la réunion mode bus du 17 octobre. Effectif, montée à l'avant, pause hors véhicule, etc. Un  résumé  est disponible sur ce site.

30 octobre 2005

Nous apprenons qu'à Delta métro, on commence à encoder les notes dans les planchettes : désaccouplements et autres indications manquantes depuis le mois de septembre seront bientôt mentionnées.

29 octobre 2005

Lors du Conseil d'entreprise du mois d'octobre, les représentants métro ont entendus des propos étonnants quant à la M6. À entendre un représentant de la Direction, la décision serait déjà prise quant à la paroi conducteur-voyageurs. La vitre ne serait opacifiée que sur une partie minime de sa surface. C'est une grave entorse à la concertation engagée au mois de juin. Pour rappel, il avait été convenu de se revoir à la mi-septembre pour rediscuter plusieurs points délicats de ce poste de conduite.  Résumé de la réunion de juin

26 octobre 2005

Nos amis de surface nous apprennent qu'une enquête est en cours à Delta bus et à Schaerbeek (tram) au sujet d'un projet de nouveaux roulements. Celui-ci comporte, outre une nouvelle alternance jours de travail - repos, la possibilité de déterminer des tranches horaires préférentielles. La direction nomme l'ensemble du plan "drivers 2". Espérons que la naissance éventuelle de ce projet soit moins douleureuse que celle de "Romme" au métro.
Les bornes informatiques sont attendues courant novembre à l'avenue du Roi (tram).
Au cours de la réunion mode tram, les différents aménagements du réseau Stib ces prochaines années ont été présentés. Voir le  résumé  fourni par les  délégués CGSLB avenue du Roi .
 

25 octobre 2005 Indemnisation et initiative de notre régionale

Comme dans les autres entreprises de Belgique tous les travailleurs en service ce jour-là qui ne se présenterons pas au travail toucheront 25 € d'indemnité syndicale.
Notre régionale CGSLB propose en plus à ceux qui participeront à la manifestation à la gare du Nord de se rendre à notre siège régional, 11 boulevard Baudouin 4e étage à 10 heures. Un déjeuner leur sera servi et du matériel distribué avant de se rendre au départ du cortège à 11 h 30. Une indemnité supplémentaire de 10 € sera versée à ceux qui souscriront à cette proposition (avec signature du registre sur place). Intéressé(e) ? Contacte la permanence Stib au 959 (Pax) ou (02 515) 2774 (IBM).

22 octobre 2005 Fins de carrière : manifestation nationale et grève interprofessionnelle

C'est décidé : la manifestation des trois syndicats contre les mesures gouvernementales démarrera à 11 h 30 vendredi à la gare du Nord.
Les trois couleurs se retrouvent dans le  tract commun diffusé à cette occasion. Plusieurs revendications de ce document concernent notre système de prépensions à la Stib.

19 octobre 2005 Déménagement à Simonis

Ça se précise : suite à notre contact avec le chef mouvement métro, nous pouvons transmettre ce qui suit.

17 octobre 2005 Fins de carrière et actions

Cet après-midi le texte gouvernemental a été rejeté par les trois organisations syndicales au niveau national. Le président du syndicat libéral, Guy Haaze, a cité entre autre la limitation à une seule reconduction des CCT des transports en communs concernant les prépensions comme une disposition inacceptable pour le syndicat libéral.
Le syndicat libéral appelle les deux autres organisations à des actions coordonnées au niveau national pour combattre les abus des décisions gouvernementales.

16 octobre 2005 Fins de carrières et plans gouvernementaux

La note d'orientation du gouvernement nous est arrivée. Elle est disponible sur ce site, voir  liste des documents.
Ce mardi 17, le bureau national de la CGSLB se réunira pour examiner la situation de ce dossier. Rappelons qu'il est loin d'être clôturé, car beaucoup de points doivent être précisés à la CNT (Commission nationale du travail, organe où siègent paritairement les représentants des organisations patronales et syndicales).

16 octobre 2005 Retards dans les plans métro

Aux dernière nouvelles, la station Delacroix sera ouverte en septembre 2006 (un an de retard donc) et le bouclage de la ligne 2 est reporté à l'année 2008.
Les discussions sur le poste de conduite M6 ne reprennent pas car les essais demandés sont impossibles parce que la maquette en matériaux réels n'est toujours pas prête. Voir aussi :  résumé réunion M6.
Nous n'avons aucune nouvelle de l'avancement de l'aménagement du prochain local de remplacement à Simonis et nous prenons donc contact avec les responsables.
 

5 octobre 2005 Fins de carrière& actions

En conclusion de la réunion de la CGSLB nationale, un  document résumant le point-de-vue du syndicat libéral au sujet des négociations en cours. En fonction des points de vue exprimés dans ce résumé, nos affiliés à la Stib se joignant à l'action programmée par une autre organisation le 7 octobre seront indemnisés.
Nous prenons contact avec la Direction métro afin que l'on respecte les conventions concernant les services pour ceux qui prendront le leur ce vendredi 7 octobre.

2 octobre 2005 Fins de carrière& actions

La CGSLB réunira son bureau le 5 octobre pour évaluer l'avancement des négociations. Nous ne soutenons pas la grève prévue le 7 par une organisation tierce. Ce mouvement a été décidé avant les premiers contacts et la CGSLB préfère attendre d'entrer dans le corps des négociations avant de programmer si nécessaire des actions, éventuellement le 10. Le président national a explicité ce point de vue dans  deux communiqués.
Note : nos affiliés qui ne pourraient pas prendre leur service suite aux circonstances créées par une quelconque action sont invités à nous le signaler.

Deux idées, exprimées dans "Librement", le magazine du syndicaliste libéral, sont fort attractives pour nous :


D'autre part, on n'entend aucun haut responsable syndical ou spécialiste en économie nier l'échec du système actuel qui crée infiniment plus de trous dans les caisses que d'emplois pour les jeunes.
Obtenir le maintien intégral des conditions actuelles (par exemple : des employés prépensionnés à partir de 50 ans) ne serait qu'une victoire à très court terme, aux dépens des intérêts futurs des travailleurs.
 

Septembre 2005

Tuberculose

Nous attendons les réponses à nos questions. 15 agents, au moins, ont été convoqués pour des examens médicaux complémentaires.
 

Trafic métro

Le dernier s'est tenu le 7 septembre (cliquer sur le lien ci-contre pour le résumé) à 9 h. Les questions CGSlB avait été transmises le dimanche précédent.

Pour lire le document, il sera peut-être nécessaire de télécharger le lecteur Acrobat d'Adobe. Cliquez ci-dessous.

Congés disparus

Notre collègue Olivier Van Melkebeke a dû se renseigner à la Direction pour avoir la réponse. Un nouveau décompte, à partir du 1er avril, est à l'origine des chiffres étonnants sur les feuilles de quatorzaine. L'important est que le solde des jours de congé soit correct.
Note : cela ne concerne (à ce que nous avons constaté) que les agents en temps de travail réduit ou partiel.
 

Indications disparues

Les planchettes de ce mois de septembre ne comportent plus les données concernant les désaccouplements. Nous sommes intervenus au bureau Delta à ce sujet. Le spécialiste services nous a promis de réinsérer ces indications.

Retour au sommaire général